comment peindre un escalier en bois ?

Un escalier en bois est un vrai atout esthétique pour l’intérieur ou l’extérieur de la maison. Comme il s’agit d’une structure soumise au piétinement et aux passages fréquent, l’escalier peut assez vite perdre de sa beauté. En dehors des traitements qu’il faut faire périodiquement, la peinture est également une phase qu’il ne faut pas négliger. Voici comment vous pouvez peindre vous-même votre escalier en bois.

Dégraisser le bois

Pour le dégraissage du bois de l’escalier, vous aurez besoin d’un dégraissant qui est essentiellement de l’acétone. Le dégraissant permet de nettoyer le bois et d’enlever la matière grasse qui pourrait gâcher les finitions. Il faut appliquer le dégraissant à l’aide d’un chiffon et il faut le faire en une seule fois sur la totalité des surfaces à traiter. Une fois cela fait, il faut alors sécher le bois avec le chiffon.

Poncer le bois avec du papier de verre fin

Pour le ponçage, utilisez un papier de verre fin avec des grains P150. C’est l’idéal pour poncer légèrement le bois sans laisser des traces ou des éraflures tout en rendant les surfaces plus adhérentes pour la prise de la peinture. Pour le ponçage, il faut absolument que vous le fassiez dans le sens des fibres. Une fois cela fait, il faut dépoussiérer l’escalier à l’aide d’une brosse douce. Cette phase peut également se faire plus rapidement avec un aspirateur si vous en possédez un.

Protéger les murs et le sol

Pour protéger les murs de la peinture, il faut que vous colliez des rubans adhésifs de masquage sur les parties joignant les rebords de l’escalier. Par la même occasion, il faut également protéger le sol de la pièce où est installé l’escalier. Pour ce faire, étalez une bâche de protection sur toute la surface qui se trouve sous l’escalier sa périphérie directe.

Appliquer la sous-couche

Le bois est un support poreux, c’est pour cette raison que l’application d’une sous-couche universelle ou d’une primaire est nécessaire. Si vous appliquez directement une première couche de peinture, celle-ci sera en partie absorbée par le bois et la finition en sera moins belle, mais surtout, la peinture ne durera pas longtemps. L’application de la sous-couche se fait à l’aide d’un pinceau et idéalement dans le sens des fibres. Une fois toutes les surfaces enduites de primaire, laissez-les sécher pendant au moins 4 heures ou pendant le temps que la notice du produit que vous utilisez indique. Une petite remarque, si l’escalier doit être utilisé pendant les travaux de peinture, ne peignez qu’une marche sur deux.

Passer une première couche

Une fois la couche de primaire bien sèche, poncez légèrement les surfaces de l’escalier à l’aide d’un papier verre grains P240 et dépoussiérez correctement. Passez ensuite la première couche de peinture, que vous avez bien mélangée au préalable, à l’aide d’un rouleau laqueur pour les grandes surfaces et un pinceau pour les moins étendues ou difficiles d’accès. Une petite astuce pour bien peindre uniformément les surfaces de l’escalier, faites d’abord des traits verticaux avec le rouleau. Ensuite, étendez les traits que vous venez de faire horizontalement. Passez plusieurs fois le rouleau au même endroit.

Passer la deuxième couche

Quand la première couche de peinture est sèche, poncez à nouveau les surfaces à l’aide du papier de verre P240 et dépoussiérez-les correctement. Appliquez la dernière couche de peinture de finition de la même manière que pour la première couche. N’oubliez pas de retirer les rubans adhésifs pendant que la peinture n’est pas encore sèche.